Accueil

Troubles psychocomportementaux de la personne âgée, à domicile et en institution

événement créé le lundi 22 novembre 2021
AFAR logo.png

Du 10 mars 2022 à 09:00 au 10 mars 2022 à 17:00 à La Maison de la Chimie, 28 bis rue Saint-Dominique 75007 Paris

Direction scientifique : Dr Jean-Claude Monfort, psychogériatre, PHU honoraire, et Dr Anne-Marie Lezy, gériatre, cheffe de service honoraire AP-HP.

A domicile, en EHPAD et dans les hôpitaux, les vagues successives de la pandémie sont venues amplifier l’angoisse de mort et la peur de tout perdre. L’une des conséquences est une montée inédite des troubles psychocomportementaux : résidents agités, refus de soins, retraits de la vie sociale, syndromes de glissement, crises suicidaires parfois précédées de tentatives d’homicides. Ces situations de souffrances posent des questions cliniques, psychologiques, familiales, sociales et éthiques. La psychogériatrie, son décloisonnement et ses professionnels apportent des réponses personnalisées issues d’évaluations, de réflexions, d’actions avec des perspectives de prévention. 

09h00 - 09h30 : Ouverture du colloque

Mathilde de Stefano, directrice de l'Afar.

Les troubles psychocomportementaux, l’exposome et les modèles de morbidité des polypathologies : Dr Anne-Marie Lezy, gériatre, cheffe de service honoraire AP-HP, Dr Jean-Claude Monfort, psychogériatre, PHU honoraire et Dr Bernard Durand-Gasselin, gériatre, chef de service, coordinateur de la filière gériatrique Paris Sud.

09h30 - 10h45 – Evaluations : l'urgence à changer l'instrument de mesure

Modérateur : Pr Pierre Vandel, psychiatre, CHU de Besançon, président de la SF3PA.

- Le virage domiciliaire avec deux outils accessibles pour évaluer les symptômes psychologiques et somatiques, l’EPADE et l’ABCédaire du Covid : Dr Martine Le Noc Soudani, gériatre, ARS Ile-de-France, et Carmen Mouly, aide-soignante du SSIAD du CASVP, Paris.

- La mesure de la fièvre relationnelle en moins de trois minutes avec l’appropriation de l’échelle EPADE par une équipe d’EHPAD : Laëtitia Latapie, infirmière coordinatrice, et Julie Gillman, aide-soignante, EHPAD des Lierres, Pau.

- L’évaluation des hurlements et des cris associant l’EPADE à une échelle spécifique : Dr Vanessa Billon-Loupy, psychiatre, et Marie Gandelin, infirmière, Centre ressource de psychiatrie du sujet âgé, CH de Niort.

11h15 - 12h30 – Réflexions : l'approche biopsychosociale

Modérateur : Dr Joël Oberlin, psychiatre, psychiatrie de l'âge avancé, chef de pôle, CH de Rouffach.

- L’approche systémique avec, comme à l’adolescence, la possibilité d’une modification des interactions familiales : Dr Jacques-Antoine Malarewicz, psychiatre de l’enfant et de l’adolescent, Châtenay-Malabry.

- L’hypothèse d’une souffrance traumatique pour réparer le passé invisible et apaiser l’angoisse de mort : Anna Przewlocka, psychologue, CH de Melun.

- La vulnérabilité partagée pour dépasser la peur et s’engager dans la relation d’aide : Jean Lefevre-Utile, infirmier chercheur, docteur en éthique des soins, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP, Inserm U1018, Paris.

14h00 - 15h15 – Actions : identifier une urgence et humaniser la relation en présentiel et à distance

Modérateur : Dr Jean Roche, psychiatre, gériatre, référent de la filière de psychogériatrie, CHU de Lille.

- La recherche en urgence d’une cause réversible. L’exemple du syndrome d’apnée du sommeil : Dr Bruno Gauthier, médecin généraliste coordonnateur, EHPAD Résidence des Lierres, Pau, et Dr Anne-Marie Lezy, gériatre, cheffe de service honoraire AP-HP.

- Les adultes parlent de leurs vieux parents : Dr Jean Furtos, psychiatre des hôpitaux honoraire, fondateur de l’ONSMP, Lyon.

- La téléconsultation et le télésoin, la découverte d’une efficacité inattendue : Dr Dominique Léger, psychiatre, service de psychogériatrie, CH de Niort.

15h30 - 16h45 – Préventions : l'identification des vulnérabilités et la diversité des médiations

Modérateur : Vincent Kaufmann, responsable Unité Ville-Hôpital, Hôpitaux universitaires Paris-Seine-Saint-Denis, AP-HP.

- L’identification des vulnérabilités à domicile avec des outils pour alerter le médecin généraliste : Sandrine Blatzheim, infirmière libérale, CPTS du sud Toulousain.

- La prescription d’un voyage virtuel comme prévention des troubles du comportement : Dr Florence Bonté, gériatre, Hôpital de jour de réadaptation “Mémoire et Fragilités”, Hôpital Sainte-Marie, Paris.

- Oser le droit aux risques pour promouvoir les interventions non médicamenteuses : Dr Cyril Hazif-Thomas, psychiatre de la personne âgée, CHRU de Brest, directeur de l’Espace de réflexion éthique de Bretagne.

16h45 - 17h00 : Clôture et fin du colloque

- Le rétablissement, la relance de l’élan vital et de la relation : Dr Cécile Pons, psychiatre, Paris.

INSCRIPTION

PROGRAMME